Lucques est qualité de vie toscane

Vous êtes ici

Lucques n’a pas besoin d’une préparation particulière pour être visitée, comme si on devait passer un examen en connaissances touristiques parsemées d’histoire, d’arts, d’environnement ; à Lucques, qu’on arrive par hasard ou bien guidés et encadrés dans une excursion, il est mieux de se faire à l’idée qu’on s’approche d’un lieu magique, chaleureux et accueillant, qu’on ne peut pas raconter entièrement dans les pages d’un livre, d’un guide, ou à travers les mots d’un cicérone, tout excellent qu’il soit.

Lucques est un lieu disposé à se révéler à un certain type de visiteurs : sereins, avançant avec une lenteur tranquille et naturelle, curieux et flâneurs, avec l’allure accommodante des familles, des enfants, des amoureux, laissant à chacun le temps et la fantaisie de se créer des souvenirs d’une ville qui se manifeste sous mille aspects différents, comme une œuvre d’art et de l’esprit sublime, à conserver et à raconter ensuite avec ses mots à ceux qui ne l’ont pas encore vue. En apportant aux autres la certitude qu’on quitte Lucques plus riches qu’en y arrivant.

À Lucques on ne trouvera pas seulement des “lucchesi” mais des citoyens aux mœurs courtoises et polies, faisant honneur à la civilité de leur ville, et faisant en sorte que les visiteurs se sentent à leur aise partout, même aux endroits où ces citoyens habitent, vivent, se retrouvent. Et les visiteurs s’en rendront compte en se promenant sans hâte et en s’émerveillant continuellement de la beauté qui s’étend sous leurs yeux : églises, palais, tours, places, rues et les fortifications admirables, uniques au monde, couronnées de verdure, qui nous suivent et nous précèdent partout où le regard se pose. En résumé, ceux qui sont à la recherche d’enceintes renfermant des célébrités monumentales où s’arrêter pour prendre des photos, quémander des souvenirs ridicules pour ensuite repartir vers d’autres caravansérails seront déçus. Il y a ici peu de place pour les visites conventionnelles, mais beaucoup pour la tentation de rester à Lucques un jour de plus.

 

Pages associées: