Aller au contenu principal

La vieille ville

 2000 ans d'histoire et montrez-les tous !

 

 

La reconstitution des origines de Lucques fait, encore aujourd'hui, l'objet de recherches historiques.

 

Son nom "Lucca" dériverait du mot celtique-ligure Luk, qui signifie "lieu marécageux" mais aussi "lumière" et indiquerait une clairière dans la végétation. De récentes découvertes archéologiques suggèrent plutôt une origine étrusque de la ville.


Mais ce sont les Romains qui ont laissé les traces les plus évidentes de leur passage avec la fondation de la ville fortifiée et le tracé orthogonal des rues, où l'on peut encore reconnaître le cardo massimo via Fillungo - via Cenami et le decumanus massimo via San Paolino - via Santa Croce, le Forum, où s'ouvre aujourd'hui l'une des places les plus importantes et les plus suggestives de la ville, la place San Michele, l'Amphithéâtre, construit dans la seconde moitié du premier siècle après J.-C. en dehors des puissants murs.

Au Moyen Âge, d'importantes voies de communication passaient par Lucques, en premier lieu la route Francigena des pèlerins et des marchands de soie qui allaient de la Méditerranée aux marchés du nord de l'Europe. Les tisserands et les marchands de Lucques ont connu des moments de grande gloire pour le raffinement des tissus échangés et le poids politique dans les cours d'Europe.

La ville devient une petite République sûre, protégée par un nouveau cercle de murs imposants dans lequel elle vit en contact avec le monde mais à l'abri du monde jusqu'à l'arrivée de la famille Bonaparte. Elisa était princesse de Lucques au début du XIXe siècle. Marie Louise de Bourbon la suit et tous deux travaillent à la modernisation de la ville, qui a trop longtemps vécu dans l'isolement.

 

Le résultat est une mosaïque de temps et d'espaces dans laquelle on peut découvrir de nouveaux points de vue et profils.



C'est peut-être à cause des impressionnantes incrustations de marbre coloré sur les deux églises principales, c'est peut-être que la troisième possède une grande mosaïque, la plus grande de ce type sur la côte est, c'est peut-être à cause de l'enchevêtrement de petites rues médiévales, étroites et sinueuses qui sapent la grille romaine, Lucques est généralement présentée comme une ville médiévale, mais c'est une robe étroite pour une ville dont l'architecture a traversé les siècles en s'adaptant et en préservant toujours la mémoire, mais Lucques réservera toujours des vues nouvelles et inattendues.

 

 

Du quadrillage rigoureux de la ville de fondation romaine, aux ruelles tortueuses de l'époque médiévale sur lesquelles s'ouvrent les grandes places des églises basiliques, des imposants murs de la Renaissance aux riches palais des marchands de soie du XVIIIe siècle, du désir de grands espaces impériaux qui caractérise la Lucques du XIXe siècle, à la Lucques contemporaine, dans un mélange équilibré de toutes ces époques et de tous les modes de vie.

La particularité de Lucques est la très longue histoire d'une ville qui a vécu intensément chaque époque historique et dont chacune a conservé la mémoire. Son meilleur profil est précisément celui d'une ville qui a su évoluer au fil des siècles, ajouter, supprimer, ajuster de grandes places et de petites ruelles, toujours avec une grande délicatesse pour offrir aux visiteurs une expérience toujours nouvelle, des paysages toujours différents.

 

 

 

Ses puissants murs, un bâtiment unique dans le panorama européen, sont ainsi devenus un parc urbain où l'on peut se rencontrer, se promener, faire du sport et admirer la ville d'un point de vue unique.
Ses places, scène de petits et grands concerts où la tradition musicale, dont Giacomo Puccini est le représentant le plus connu, trouve de l'espace à chaque saison et donne place à tous les genres de musique.

La maison où le Maestro est né, dans le centre historique de Lucques, avec ses souvenirs de famille, la chambre où il est né, les pièces où il a vécu, le piano avec lequel il a composé des airs mondialement connus, est un must pour les amateurs de sa musique et le cœur d'un complexe muséal articulé qui vous invite à découvrir la personnalité, les passions, le génie du grand compositeur et les lieux de sa vie.

 

 

À Lucques, l'aptitude pour l'art et la culture, la musique comme l'architecture, ont été préservées au fil du temps.

 

Les expressions de l'art classique et contemporain trouvent une place, parfois même occupent physiquement toute la ville, comme c'est le cas lors d'événements dédiés, de la musique classique au rock et au jazz, de la sculpture sur carton à la bande dessinée.

 

> HISTOIRE AU MUSèE
> ART AU MUSèE
> SCIENCES AU MUSèE